Quand on parle d’audit, on y associe souvent les normes… et pour cause ! Mais que savez-vous de ces normes en entreprises ?

Retour sur l’histoire des normes en entreprises 

Les normes en entreprises présentent un enjeu à la fois économique, commercial et sociétal pour les entreprises. Aujourd’hui, avoir la capacité d’harmoniser ses pratiques et ses processus techniques avec les exigences du marché mondial ouvre la voie à des opportunités grandissantes.

Des outils de développement incontournables et précieux

Face à l’agressivité de la concurrence, les entreprises ont un besoin impérieux de connaître et de suivre les normes pour rester compétitives. Il s’agit d’un véritable outil de rendement qui sert à la fois à gagner la confiance, à afficher sa performance, mais également à rationaliser les pratiques et à favoriser les échanges et l’innovation. Les normes en entreprises investissent tous les domaines, qu’il s’agisse du management d’un processus, de la fabrication d’un produit ou de la prestation de service.

À l’origine de l’AFNOR

L’AFNOR ou Association française de normalisation est la figure de proue en termes de norme française. Elle voit le jour en 1926 et constitue l’entité représentative de la France au niveau de l’ISO ou Organisation internationale de normalisation. Elle est de même l’ambassadrice de l’Hexagone auprès du CEN ou Comité européen de normalisation. Dans son rôle, l’AFNOR est se trouve sous l’égide du ministère chargé de l’Industrie. Grâce à l’identification des besoins dans divers secteurs, elle est en mesure d’élaborer des stratégies normatives qui seront par la suite analysées par tous les acteurs concernés avant d’obtenir la reconnaissance et l’adhésion de tous.

Une évolution vers la manière de travailler

Si les normes concernent principalement les produits à leur début, les années 1970 vont voir apparaître un nouveau concept, des normes destinées au management. Il s’agit de l’ISO 9000 et de l’ISO 14000. La première traite en particulier du management de la qualité tandis que le second va s’intéresser un peu plus au management environnemental. Ces normes de base vont ensuite se décliner pour tendre vers une plus grande précision dans la pratique. Il faut noter que ces normes génériques sont autonomes et n’affectent pas les produits ou le domaine d’activité de l’entreprise. Quelle que soit la taille de chaque structure, les normes servent de cadres qui contribuent à augmenter l’efficience des différents processus mis en œuvre pour gérer, produire et vendre.

Des normes fondamentales aux normes d’organisation

Les normes en entreprises évoluent avec le temps et les besoins. Il existe désormais des normes fondamentales comme l’ISO 31 ainsi que des normes de spécifications, particulières à chaque domaine d’application. Outre les normes d’organisation telle l’ISO 9001, il y a également des normes en entreprises qui régissent les analyses et essais réalisés sur un produit. Les normes ne cessent d’évoluer et de se multiplier afin d’offrir aux entreprises les meilleures réponses pour réduire les coûts, satisfaire leurs clients, asseoir leur notoriété en vue d’agrandir leur marché, et protéger l’environnement. Y adhérer devient désormais un enjeu de taille, car les consommateurs prennent de plus en plus conscience de la raison d’être des normes dans le choix des produits et services qu’ils utilisent.

Certaines entreprises décident même de créer leur propre norme

cathsol-normes-en-entreprises-dtsscp